Comment choisir une litière agglomérante pour son chat ?

litiere agglomerante

litiere agglomerante

Dans la jungle des litières pour chat, les litières agglomérantes représentent un choix hygiénique indéniable. Elles se solidifient au contact des liquides, il suffit alors de jeter les blocs quotidiennement pour maintenir une litière saine.

Il n’est ainsi pas nécessaire de procéder à l’entretien de l’entièreté du bac aussi souvent qu’avec une litière non agglomérante et votre compagnon à poils garde les pattes bien au sec. Il reste cependant une interrogation : laquelle choisir et sont elles toutes agglomérantes ?

Les litières végétales agglomérantes

Le choix écologique : les litières « naturelles » ou litière végétale agglomérante comme celle conseillées par Univers Chat dans son dossier sont composées de matière végétale à 100%. Les litières végétales sont biodégradables, génèrent peu de poussière et durent plus longtemps ce qui peut compenser le prix à l’achat plus élevé.

Les produits à base de coquilles (noix, noisettes), de fibres de fruits ou poix (coco, orange, cacao), de chanvre, de paille ou de rafle de maïs présentent tous un fort pouvoir absorbant et un bon contrôle des odeurs. La rafle de maïs est cependant dure pour les coussinets et la paille peut y coller. La litière composée de fibres de coco est onéreuse mais très confortable

Les litières constituées de bois (sciure, fibres, copeaux ou granules), de papier recyclé ou de lin sont plus économiques et très absorbantes mais nécessitent beaucoup d’entretien. Les granulés présentent l’inconvénient d’être durs alors que la sciure et le lin sont volatiles. De plus, ce dernier dégage une odeur particulière.

Les litières minérales agglomérantes

Le choix économique : les litières « à base d’argile », constituées de sables plus ou moins fins. Les litières minérales sont généralement plus abordables mais elles ne sont pas biodégradables et dégagent de la poussière.

Au rayon premier prix, la sépiolite a un pouvoir absorbant limité et les odeurs sont vite envahissantes. Elle peut coller sous les pattes et nécessite un important entretien, quasiment intenable si l’on possède plus d’un félin.

La litière constituée de silice (et de zéolithes) se présente sous forme de petits cristaux translucides. Très absorbante et désodorisante, elle est cependant plus chère.

Composée de petites billes d’argile, la litière de bentonite est la plus onéreuse mais aussi la plus absorbante et la plus agglomérante des litières minérales. L’inconvénient étant que les odeurs filtrent si les blocs souillés s’accumulent un peu.

Attention aux litières améliorées

Les litières peuvent être proposées en version artificiellement (chèvrefeuille, talc) ou naturellement (fibres de fruits) parfumées. Certains fabricants ajoutent aussi sans l’annoncer des huiles essentielles, difficilement perceptibles au nez humain. Seulement l’odorat du chat est très sensible et cela peut l’incommoder, n’hésitez pas à vérifier la composition.

Assez récemment, les marques ont commencé à proposer des litières avec indicateurs de santé. Elles réagissent chimiquement en changeant de couleur au contact de protéines dans l’urine, signes d’une infection. Elles peuvent se révéler un contrôle rassurant mais sont assez chères et, hors cas particulier, ne sont pas utiles au quotidien.

Mais le plus important reste d’être attentif au bien-être de votre compagnon à poils. Si après avoir respecté un temps d’adaptation vous notez un inhabituel comportement hygiénique ou des éternuements, cela peut être le signe que la nouvelle litière n’est pas encore la bonne.

Le chat est plein de charmantes exigences parfois surprenantes et une litière agglomérante premier prix peut tout à fait faire son bonheur, il faut simplement faire des essais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *