Comment dresser son chien : technique de dressage canine

Partager cet article :
dressage chien

Table des matières

C’est indéniable : les chiens sont les meilleurs compagnons que l’homme peut avoir. Ils passent leurs journées avec leurs maîtres, l’accompagnent où il va et jouent même avec celui-ci. Mais, pour vivre en harmonie avec son chien de manière à ce qu’il respecte les ordres qui lui sont donnés et ne fasse pas de bêtise, il convient de procéder en amont à son éducation. Dans ce cadre, plusieurs techniques sont envisageables pour dresser son chien. On vous en dit plus dans cet article. 

La méthode classique, une technique très intéressante pour dresser son chien

La méthode classique est la technique de dressage la plus vieille qui existe. Elle est issue de la mise en évidence de quelques réflexes effectuée par le savant russe Pavlov. Dans cette technique, il faut montrer à l’animal quelques objets auxquels il assimile un comportement. Chaque fois qu’il réagit bien, vous pouvez lui offrir une récompense. Mais lorsque le chien ne réagit pas comme il le faut, vous pouvez le sanctionner par un non ou par un coup de sifflet. À la gamelle s’associe par exemple l’heure du repas. Par contre, lorsque vous lui montrez sa laisse, il comprendra qu’il est temps de se promener. Les mêmes expériences peuvent être faites avec un jouet pour informer votre animal de compagnie que c’est le temps de se divertir.

L’éducation positive

technique dressage chien recompense

La méthode de l’éducation positive est une technique de dressage qui consiste à récompenser le chien lorsqu’il réagit bien à un ordre qui lui a été donné. Vous pouvez par exemple caresser l’animal, lui donner des friandises, des croquettes ou même le féliciter lorsqu’il répond efficacement à un ordre de dressage. Mais de la même manière que les bons comportements sont récompensés, il ne faut pas manquer de punir le canidé lorsque celui-ci réagit mal. Vous ne devez jamais l’agresser. Dans la technique de dressage canine de l’éducation positive, la meilleure punition pour le chien est de ne pas le récompenser.

Lire  Comment couper les griffes d'un chien qui refuse

La pratique de cette technique pour dresser son chien commence par l’enseignement des ordres basiques à celui-ci et la récompense immédiate des bons comportements. Vous devez par exemple commencer par apprendre au chien à répondre lorsque vous l’appelez par son prénom. Ce prénom doit être choisi depuis son adoption pour l’aider à l’assimiler le plus facilement possible. Quand il peine à bien réagir, vous pouvez l’encourager et lui tendre les mains. 

Lorsqu’il commence à assimiler son prénom, vous pouvez l’appeler dans une pièce fermée et le récompenser s’il comprend et se présente. L’exercice peut être répété à plusieurs reprises pour faciliter l’assimilation chez le chien. Quand celui-ci assimile déjà correctement les ordres basiques, vous pouvez lui donner ceux les plus avancés. Demandez-lui par exemple de ramener un objet que vous avez lancé ou peut-être de se coucher.

La méthode du clicker

La méthode du clicker est semblable à l’éducation positive. C’est l’une des techniques qui marchent bien et qui se développent davantage aujourd’hui. Ici aussi, lorsque le chien réagit bien, vous devez le récompenser. Mais avant d’en arriver là, il faudra actionner le clicker pour montrer à ce dernier qu’il a eu un bon comportement. Cette pratique est à répéter au quotidien et il ne faut surtout pas oublier de récompenser le canidé chaque fois qu’il a un bon comportement, bien sûr après avoir actionné le clicker. Cette méthode est très avantageuse, car elle permet de se passer des récompenses en évoluant. Au fil du temps, l’animal assimilera ces récompenses au son du clicker.

Lire  Comment couper les griffes d'un chien qui refuse

Utiliser la méthode de l’agilité comme technique pour dresser son chien

Cette discipline canine quoique récente est l’une des plus appréciées par les maîtres. C’est une technique pour dresser son chien assez intéressante pour l’animal. Celui-ci peut en effet apprendre à bien se comporter tout en s’amusant. Mais pour qu’elle puisse réussir, l’animal doit maîtriser quelques ordres de base comme « ici », « assis », et beaucoup d’autres en plus. Vous devez aussi vous assurer que celui-ci est bien nourri afin de disposer de l’énergie nécessaire pour pratiquer les diverses épreuves sportives.

Cette méthode invite le canidé à passer à travers un parcours d’obstacle. Celui-ci devra surpasser des obstacles tels que les rampes, les tunnels, les balançoires ou encore les haies à sauter de tailles différentes. Il doit les traverser sous la direction de son maître et devra les accomplir sans fautes. Lorsque l’animal parvient à réussir une étape sans faire d’erreurs, vous pouvez le féliciter avec le clicker ou encore en lui donnant des friandises. L’agilité est cependant une méthode dense qui nécessite une importante intensité physique. Elle ne doit donc pas être pratiquée chez les chiens faibles ou encore chez les animaux de moins de 12 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents